Back to top
Plages vivantes : laisse de mer © MNHN - Christian Kerbiriou

Plages vivantes : laisse de mer

Plages vivantes : Laisse de mer est un observatoire participatif de la biodiversité des hauts de grèves orienté autour des laisses de mer à destination des scolaires, promeneurs, pêcheurs à pieds et naturalistes pour mieux comprendre ses changements et les enjeux de conservation.

Ce projet Laisse de mer fait partie d'un programme plus vaste d'observatoire participatif Plages vivantes, dont l’objectif est de suivre les différents compartiments en lien avec la laisse de mer (algues, invertébrés, oiseaux). Un tel projet permettra de disposer de données à large échelle, à la fois représentatives et exploitables scientifiquement, sur ces compartiments afin de mieux comprendre leur dynamique, en lien avec les changements globaux (à l'échelle locale et globale, en termes de gestion/pressions anthropiques et changement climatique).

Cette démarche sera également l’occasion de sensibiliser le citoyen (scolaires et non scolaires) aux enjeux fonctionnels et patrimoniaux associés à cet écosystème particulier et de l’impliquer. Ainsi, les participants en devenant acteur de ces suivis (thématiques, enjeux) se familiariseront avec la démarche scientifique et s’approprieront non seulement les enjeux associés à la biodiversité (dynamique, conservation) mais également ceux liés à la gestion des écosystèmes (« nettoyage » des plages…).

Les protocoles élaborés dans le cadre de ces suivis participatifs sont pensés de manière à être simples, faciles à mettre en œuvre et rigoureux afin de produire de larges jeux de données standardisés permettant de mieux comprendre l’impact des changements globaux sur ces hauts de grèves.

Plages vivantes : laisse de mer © MNHN - Christian Kerbiriou

Plages vivantes : laisse de mer © MNHN - Christian Kerbiriou

Dans un premier temps, un projet Algues de la laisse (Alamer) à destination des scolaires a été élaboré en partenariat avec les AME (Aires Marines Éducatives) de l'AFB (Agence Française pour la Biodiversité), Planète mer (programme Biolit junior) et des structures d’éducation à l’environnement (Bretagne Vivante, CPIE, l’École des Glénans). Après avoir été testé par des écoles à Concarneau, il est actuellement en cours de déploiement sur toute la façade Manche-Atlantique et s'inscrit dans le programme national Vigie-nature École.

Un autre protocole axé sur l’étude de l’importance de cette laisse pour les oiseaux (Alamer) est en cours de test.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter et/ou à consulter le site internet Plages vivantes.

Plages vivantes : laisse de mer © MNHN - Christian Kerbiriou